images40.jpg

Déclaration interreligieuse sur les soins palliatifs

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

Palliative-care-June 14 2016-web

En tant que communautés de croyants, nous demandons à tous les échelons de gouvernement de répondre au besoin urgent de soins palliatifs de haute qualité dans tout le Canada, en prenant notamment les initiatives suivantes :

• élaborer une stratégie pancanadienne des soins palliatifs et des soins de fin de vie pour répondre au besoin de soins de qualité supérieure pour tous les gens du Canada;
• accroître la présence et l'accessibilité des services essentiels de soins palliatifs et des centres de soins palliatifs dans tous les milieux;
• améliorer la qualité et la constance des soins palliatifs et des soins de fin de vie;
• offrir plus de soutiens aux aidants familiaux sous forme d'avantages financiers et fiscaux souples; et
• assurer que le système de soins de santé respecte les besoins psychosociaux et spirituels des patients et de leurs familles dans le processus de la mort.

Santé Canada définit les soins palliatifs comme « une approche multidisciplinaire des soins de santé s'adressant aux personnes, et leur famille, confrontées à une maladie potentiellement mortelle [...] Quel que soit le diagnostic ou le stade de la maladie, les soins palliatifs cherchent à améliorer la qualité de vie par la prévention et le soulagement des souffrances physiques, psychosociales et spirituelles, avec des plans de traitement adaptés aux besoins du patient et de sa famille. Les soins palliatifs peuvent inclure : la gestion de la douleur; la gestion des symptômes; le soutien social, psychologique, émotif et spirituel; et le soutien des aidants. »

Nous sommes d'accord avec la majorité des spécialistes des soins palliatifs du Canada qui ne reconnaissent pas la mort accélérée par un médecin comme une forme de soins palliatifs. Cela est au cœur de la philosophie des soins palliatifs. Selon l'Organisation mondiale de la Santé, les soins palliatifs :

• apportent un soulagement de la douleur et d'autres symptômes invalidants;
• affirment la valeur de la vie et considèrent la mort comme un processus normal;
• ne visent ni à hâter ni à éterniser la mort;
• intègrent les aspects psychologiques et spirituels des soins des patients;
• offrent un réseau de soutien pour aider les patients à vivre aussi activement que possible jusqu'à la mort;
• offrent un réseau de soutien pour aider les membres de la famille à surmonter l'épreuve de la maladie du patient et de leur propre chagrin;
• recourent au travail d'équipe pour répondre aux besoins des patients et de leurs familles, y compris les conseils aux personnes en deuil, s'il y a lieu;
• améliorent la qualité de vie, et peuvent aussi avoir une influence positive sur le cours de la maladie; et
• peuvent être offerts vers les débuts de la maladie, de concert avec d'autres thérapies qui visent à prolonger la vie, telles que la chimiothérapie et la radiothérapie, et incluent les vérifications nécessaires pour mieux comprendre et mieux gérer les complications cliniques invalidantes .

Nous affirmons la valeur et la dignité inhérentes de chaque personne, peu importe sa situation, ses capacités ou sa position. Nous comprenons l'importance de soigner les personnes vulnérables, y compris celles qui sont à la fin de leur vie. Nous croyons que la réponse appropriée aux personnes dont la vie tire à sa fin est de leur offrir réconfort et paix, d'assurer qu'elles sont soutenues avec amour et avec soin, et de leur offrir des soins holistiques incluant la maîtrise de la douleur ainsi qu'un soutien psychologique, spirituel et émotionnel. Cela ne peut pas se faire sans améliorer et augmenter les ressources pour les soins palliatifs et à domicile.

Nos traditions enseignent que le soutien des personnes en fin de vie a un sens et une raison d'être. La visite des malades et le soin des mourants sont des principes fondamentaux de nos croyances respectives et expriment nos valeurs communes en tant que Canadiens. La compassion est un élément de base de l'identité canadienne, et il incombe en conséquence à nos dirigeants élus à tous les échelons de gouvernement d'appuyer une stratégie nationale de soins palliatifs efficace et dotée d'importantes ressources.

M. Shimon Koffler Fogel, président directeur général
Centre consultatif des relations juives et israéliennes (CIJA)

Mgr Douglas Crosby, OMI
Évêque de Hamilton et
Président de la Conférence des évêques catholiques du Canada

Imam Sikander
Conseil canadien des imams

M. Bruce Clemenger, président
Alliance évangélique du Canada (AEC)

Son Éminence Papken Tcharian
Prélat
Prélature arménienne du Canada

Son Éminence le Métropolite Sotirios, archevêque
Primat, Métropole orthodoxe grecque de Toronto (Canada)
Président, Conférence des évêques orthodoxes du Canada

Imam Samy Metwally
Mosquée d'Ottawa / Association musulmane d'Ottawa

Sandra Pallin, directrice nationale
Conseil des affaires publiques au Canada
L'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours

Mise à jour le Jeudi, 30 Juin 2016  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
Share Lent 2017-FR Banner
184-892

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk1

Monseigneur Vincent Nguyen est devenu le premier évêque canadien originaire de l'Asie orientale. Son arrière grand-père est un martyre vietnamien.