Lettre interreligieuse à la Ministre de la Justice concernant l’article 14 du projet de loi C-51

Mardi, 07 Novembre 2017
Imprimer

Plus de 60 organismes et dirigeants religieux au Canada ont signé une lettre interreligieuse adressée à l'honorable Jody Wilson-Raybould, ministre de la Justice et procureur général du Canada, concernant la suppression de l'article 176 du Code criminel du Canada, telle que proposée à l'article 14 du projet de loi C-51 « Loi modifiant le Code criminel et la Loi sur le ministère de la Justice et apportant des modifications corrélatives à une autre loi ». La lettre interreligieuse a été rédigée par la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), l'Alliance évangélique du Canada et l'Association for Reformed Political Action. Des représentants de diverses traditions religieuses ont appuyé la lettre, y compris des traditions sikhes, juives, musulmanes, catholiques, orthodoxes, protestantes, et bouddhistes.

Bill C-51 InterventionLe 30 octobre 2017, la Conférence est également intervenue concernant l'article 14 du projet de loi C-51 par le dépôt d'un mémoire au Comité permanent de la justice et des droits de la personne de la Chambre des communes, suivi de présentations orales devant le Comité permanent par Mgr Lionel Gendron, P.S.S., évêque de Saint-Jean-Longueuil et président de la CECC, et Son Éminence M. le cardinal Thomas Collins, archevêque de Toronto, avec l'aide de M. Bruce F. Simpson, partenaire spécialisé en droit criminel du cabinet Barnes Sammon LLP.

Lien à la lettre interreligieuse (PDF)

Lien aux textes des interventions orales de Mgr Lionel Gendron et du Cardinal Thomas Collins

Lien au mémoire de la CECC (PDF)

Mise à jour le Mardi, 07 Novembre 2017