image15.jpg

Le Saint-Siège réaffirme l’importance d’un traité sur le commerce des armes

Envoyer Imprimer PDF

S’adressant à la Conférence des Nations Unies sur le traité sur le commerce des armes, le 27 juillet 2012, Mgr Francis Chullikatt, Nonce apostolique et observateur permanent du Saint-Siège aux Nations Unies, a réaffirmé que « le Saint-Siège continue de croire qu’un traité sur le commerce des armes peut faire une grande différence pour des millions de personnes touchées par l’insécurité, la privation (des droits civils et économiques) et la peur en raison du transfert non réglementé et irresponsable d’armes et de munitions, de même que par l’acquisition illicite d’armes par des acteurs criminels et non gouvernementaux.  Le traité pourrait également aider à la construction d’un monde plus respectueux de la vie et de la dignité humaine. » (Traduction non officielle)

Le texte intégral de son intervention est disponible, en anglais seulement, sur le site Internet de la Mission d’observation permanente du Saint-Siège aux Nations Unies.

Mise à jour le Vendredi, 10 Août 2012  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcanada fr quicklink
DP FR Quick






FaitesUnDon
WMOF2018-Dublin-Ireland
Amoris Laetitia Reflection Guide FR
184-940K FR
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk3

Le diocèse le plus ancien au Canada est l’archidiocèse de Québec, établi en 1674. Monseigneur François de  Laval fut le premier évêque.