image26.jpg

Lettre pastorale sur le Missel romain révisé et ses normes liturgiques

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

lettrepastoralemisselromain_thm(CECC – Ottawa)… À partir du premier dimanche de l’Avent, le 27 novembre 2011, l’Église catholique au Canada mettra en application les normes liturgiques révisées de la troisième «édition typique» du Missel romain, ainsi que le nouveau calendrier liturgique pour les diocèses au Canada. L’« édition typique » constitue l’édition officielle à laquelle doivent se conformer toutes les copies et les traductions du Missel romain en usage à travers le monde.

Au même moment, les catholiques de langue anglaise au Canada commenceront à utiliser la nouvelle version anglaise du Missel romain qui sera publiée par la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC).  Quant aux catholiques de langue française, ils continueront d’utiliser la traduction du Missel romain actuel jusqu’à ce que la nouvelle version française soit disponible. Les évêques du Canada du Secteur français poursuivent d’ailleurs leur travail en ce domaine; il s’agit d’un processus long et intensif qui s’étendra sur quelques années.

La révision actuelle du Missel et de ses normes liturgiques fait suite à l’annonce en 2000 par le Pape Jean-Paul II qu’il y aurait une troisième « édition typique » du Missel romain. Le texte latin révisé a été publié par le Vatican en 2002 et ensuite amendé en 2008.

Afin d’aider à l’introduction et à la compréhension des normes liturgiques révisées, de même que l’utilisation de la version révisée de langue anglaise du Missel romain, le président de la CECC, Mgr Pierre Morissette, vient de publier une Lettre pastorale. En plus de s’adresser plus particulièrement aux personnes qui collaborent de près à la liturgie et à la catéchèse, cette lettre pastorale vise aussi tous les catholiques du pays.

Dans sa lettre, Mgr Morissette rappelle que l’implantation des normes liturgiques révisées constitue un temps de grâce qui invite les croyantes et croyants à approfondir leur unité en tant que corps du Christ. « Au nom des évêques du Canada, j’appelle chacune et chacun à adopter les nouvelles normes et à accueillir la nouvelle traduction. Dans nos célébrations communautaires, les paroles, les gestes et les attitudes liturgiques sont un signe important de l’unité et de l’harmonie entre nous. »

La CECC a produit diverses ressources à l’intention des catholiques de tout le Canada dans le but de faciliter l’intégration des révisions liturgiques :

  • deux versions abrégées – une en français et une en anglais – de la Lettre pastorale du Président de la CECC, ayant comme titre «  Message à tous les fidèles », qui mettent l’accent sur les changements liturgiques propres à chacun des secteurs linguistiques; et
  • quatre textes reprenant les principaux éléments contenus dans la Lettre pastorale qui peuvent être distribués sous forme de bulletin ou de communiqués à l’intention de groupes ou de personnes spécifiques.

Bulletin 1 : Un temps de grâce et d’action de grâce

Bulletin 2 : Le processus de révision du Missel romain

Bulletin 3 : Est-ce qu’il y a beaucoup de changements?

Bulletin 4 : L’identité et l’unité catholique / Encourager la participation active à la liturgie

Ces ressources ci-haut mentionnées, de même que la Lettre pastorale du Président de la CECC, sont disponibles en format Word en envoyant un courriel à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .

Mise à jour le Vendredi, 30 Septembre 2011  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
gendron noel 2017

PrayerWeek_FR
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk3

Le diocèse le plus ancien au Canada est l’archidiocèse de Québec, établi en 1674. Monseigneur François de  Laval fut le premier évêque.