Mgr Ibrahim Michael Ibrahim nommé archéparque de l’archéparchie gréco-catholique melkite de Zahlé et Furzol (Liban)

lundi, juin 28, 2021

Le samedi 26 juin 2021, Sa Sainteté le pape François a donné son assentiment à la décision du Saint-Synode de l’Église gréco-catholique melkite d’élire Mgr Ibrahim Michael Ibrahim, O.B.S, présentement évêque éparchial des Grecs-Melkites catholiques au Canada, comme archéparque de l’archéparchie gréco-catholique melkite de Zahlé et Furzol (Liban). Mgr Ibrahim demeurera comme administrateur apostolique de l’éparchie Saint-Sauveur de Montréal (Québec) jusqu’à la nomination de son successeur.

Après son ordination sacerdotale en 1987, Mgr Ibrahim a étudié la théologie morale à l’Université Saint-Jean de Latran à Rome et a poursuivi des études doctorales en théologie à l’Université de Dayton (Ohio). Il a également été Directeur du Séminaire de l’Ordre des Basiliens salvatoriens, à Bikfaya, Liban (1989). De 1991 à 2003, il a été curé de la paroisse St. Elias, Cleveland (Ohio) en même temps qu’il a été protopresbytre (recteur) de la région Mideast, commissionnaire interreligieux et membre du conseil des consulteurs pour le diocèse de Newton (Massachusetts), ainsi que premier assistant pour la région des Amériques puis supérieur régional de l’Ordre des Basiliens salvatoriens, à Methuen (Massachusetts). Le 18 juin 2003, il a été nommé évêque éparchial de Saint-Sauveur pour les catholiques grecs-melkites au Canada et, le 17 août 2003, a été consacré évêque au couvent du Saint-Sauveur de l’Ordre des Basiliens salvatoriens à Saïda, Liban.

En tant que membre de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), Mgr Ibrahim a été membre de la Commission épiscopale pour l’unité chrétienne, les relations religieuses avec les juifs et le dialogue interreligieux (2008-2011), consultant des Églises orientales à la Commission for Evangelization and Catechesis du Secteur anglais (2014-2017), membre de la Commission épiscopale pour la justice et la paix (2017-2020), et membre du Comité permanent pour les relations avec les mouvements et les associations (2020-2021).