Décès de Mgr André Gaumond archevêque émérite de Sherbrooke

mercredi le 18 décembre 2019

Ottawa – Mgr André Gaumond, archevêque émérite de l’archidiocèse de Sherbrooke, est décédé le 14 décembre 2019.

Mgr Gaumond est né le 3 juin 1936 à Saint-Thomas-de-Montmagny, au Québec, et il a été ordonné prêtre pour le diocèse de Sainte-Anne-de-la-Pocatière le 27 mai 1961 après avoir terminé sa formation théologique au Séminaire Saint-Paul, à Ottawa. Après avoir fait des études plus avancées en philosophie à l’Institut catholique de Paris, en France, il a enseigné l’apologétique et la philosophie au Collège Sainte-Anne-de-la-Pocatière (1961-1969). Plus tard, il a enseigné la philosophie, puis a travaillé au Service de l’éducation aux adultes au Cégep de La Pocatière (1969-1980). Avant d’être nommé évêque, il a été curé saisonnier au Lac-Trois-Saumons (1975-1981) et curé des localités de Saint-Pamphile et de Saint-Omer (1981-1985). Le 31 mai 1985, il a été nommé évêque du diocèse de Sainte-Anne-de-la-Pocatière, et il a été ordonné évêque le 15 août 1985. Le 16 février 1995, il a été nommé archevêque coadjuteur du diocèse de Sherbrooke, et le 1er juillet 1996, il a succédé à l’archevêque de Sherbrooke. Mgr Gaumond a exercé ses fonctions pendant 15 ans, jusqu’à ce que le pape Benoît XVI accepte sa démission le 26 juillet 2011 lorsqu’il a atteint 75 ans, comme l’exige le Code de droit canonique.

Comme membre de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), Mgr Gaumond a été membre de l’ancienne Commission pour les ministères et l’apostolat (1987-1991), de l’ancienne Commission pour les relations avec les associations pour les prêtres, les religieux et religieuses, et les laïcs (1989-1993), de l’ancienne Commission de théologie (1991-1995), de l’ancien Comité des programmes et des priorités (1997-1999), de l’ancienne Commission pour les associations du clergé, de la vie consacrée et du laïcat (2001-2005) et du Comité de droit canonique (2008-2011). Il a également exercé un mandat comme président de l’ancienne Commission pour l’évangélisation des peuples (1997-1999). Il a également siégé au Conseil permanent comme représentant régional (1991-1995), puis il a été élu cotrésorier de la CECC (1999-2003), vice-président (2003-2005) et président (2005-2007). Pendant bon nombre d’années, à partir de 2009, Mgr Gaumond a représenté la CECC comme agent de liaison avec les séminaires et les centres de formation francophones pour les prêtres. Pendant son épiscopat, il a également siégé à divers titres à l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, notamment comme vice-président (1993-1995) et président (1996-1997).

Mgr Gaumond reposera en chapelle ardente à la basilique-cathédrale Saint-Michel, au 130, rue Cathédrale, à Sherbrooke, le jeudi 19 décembre de 19 à 22 heures, avec une liturgie de la Parole à 20 heures. La messe de funérailles sera célébrée le vendredi 20 décembre à 11 heures dans la basilique-cathédrale, qui sera ouverte au public à partir de 9 heures.