La CECC lance une Assemblée plénière virtuelle

lundi le 21 septembre 2020

Ottawa – Mgr Richard Gagnon, archevêque de Winnipeg et président de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), a ouvert la première Assemblée plénière virtuelle jamais vue des évêques du Canada plus tôt aujourd’hui, en souhaitant la bienvenue à plus de 80 évêques qui se sont branchés à partir des diocèses et des éparchies de tout le Canada. Les évêques, qui se réunissent par vidéoconférence en raison des restrictions de santé et de sécurité en vigueur concernant la COVID-19, suivent un ordre du jour simplifié pour se concentrer sur les affaires ecclésiales et administratives les plus essentielles pour la Conférence.

Comme le veut la coutume de chaque rassemblement annuel, l’assemblée a commencé par un message au Saint-Père, et Mgr Luigi Bonazzi, nonce apostolique au Canada, s’y est joint également et a offert ses salutations à tous les évêques au nom du pape François.

Le principal sujet de discussion de la journée a porté sur les incidences du coronavirus dans diverses régions du pays. Un point commun à toutes les interventions a été la reconnaissance des profonds effets de la pandémie sur de nombreux aspects de la vie de l’Église tels que la suspension des célébrations liturgiques, le soin des personnes âgées et vulnérables dans les communautés paroissiales, la découverte de nouvelles façons d’évangéliser et de rassembler dans un environnement numérique, et la résolution des problèmes financiers tout en atténuant la perte de services diocésains et paroissiaux dans les communautés servies. En conséquence de certaines des difficultés rencontrées, de nouvelles formes de créativité se sont développées. Beaucoup de diocèses et de paroisses ont adopté une plus grande présence en ligne pour rejoindre les fidèles de leurs communautés. Cette adaptation a également provoqué un examen de la manière dont l’Église au Canada peut bénéficier de la technologie mais assurer qu’elle n’est pas considérée comme un substitut de l’expérience communautaire vivifiante de la liturgie et des sacrements en personne.

La pandémie a aussi constitué une occasion de discuter le rôle de la foi dans la société et la manière dont les évêques du Canada, de concert avec d’autres leaders religieux, peuvent collaborer avec les responsables locaux et provinciaux pour montrer son importance comme élément essentiel de la société en tout temps, mais particulièrement en temps de crise.

Pour suivre l’Assemblée plénière pendant la semaine

Pour aider le public à se tenir au courant des discussions qui ont lieu tout au long de la semaine, la CECC offre le choix de plusieurs options :